Réduction mammaire

Objectif : Ce type de chirurgie s’adresse à des femmes qui ont des seins qu’elles jugent trop volumineux et qui souvent souffrent de mal de dos.
Cet acte peut-être partiellement pris en charge par la sécurité sociale.

Principe chirurgical

L’acte opératoire consiste en une réduction glandulaire ou glandulo-graisseuse associée en une remontée du tissu mammaire et de la plaque aréolo-mamelonnaire La chirurgie laisse bien sûr des cicatrices :

  • circulaires péri-aréolaires dans toutes les techniques verticales sous-mammaires presque toujours
  • horizontales sous-mammaires dans le sillon assez souvent d’autant plus que le sein est très volumineux et très tombant.

Déroulement opératoire habituel.

L’intervention est menée sous anesthésie générale . Vous êtes hospitalisée le soir avant l’intervention et vous rentrez chez vous le lendemain de l’intervention. Les douleurs postopératoires sont modérées. Les dessins préopératoires sont effectués au cabinet le jour précédent l’intervention.

Les pansements sont réalisés au bloc opératoire du cabinet après cotre sortie. Des pansements imperméables sont mis en place au 3é jour après l’opération qui vous permettent de vous doucher régulièrement. Je vous demanderais de porter un soutien gorge de contention les 6 premières semaines.

Les cicatrices sont régulièrement rouges et dures pendant les 3 à 6 mois qui suivent l’intervention. Elles vont blanchir progressivement et atteindre leur aspect définitif au bout de 18 à 24 mois. Des massages locaux sont souvent nécessaires. Il est parfois prescrit le port de patchs de gel de silicone qui diminue les cicatrices anormalement épaisses.
Des Séances de Photomodulation par Led. ou plus tard de radiofréquence peuvent etre rajoutées à cette intervention pour diminuer les soucis cictriciels

Les patientes ressentent l’effet bénéfique de l’intervention dès leur sortie de la Clinique.

Je suis souvent étonné de la transformation tant au niveau des vêtements que de l’aspect moins voutés après l’opération. Souvent mes patientes se remettent au sport et il n’est pas rare de les revoir un an après avec une importante perte de poids et un changement radical dans leur silhouette.