Lasers CO2 fractionné EXELO, Radiofréquence fractionnée LEGATO II

Nous avons choisi le laser CO2 fractionné Exelo (Alma  lasers ) ainsi que la la  Radiofréquence fractionnée LEGATO II  (Alma Lasers). En effet ces techniques sont devenues des reférences incontournables pour traiter  différents aspects et signes du vieillissement cutané.

  • ridules et rides du visage. : du pourtour de la bouche, rides du Lion rides de la patte d’oie.., mais aussi rides du décolleté, du cou  , 
  • de rajeunir la peau  traitée : visage mains décolleté cou, bras ..
  • de remettre en tension les zones traitées ovale du visage, face interne des bras .. 
  • d’améliorer des cicatrices acné, varicelle, morsures …
  • d’améliorer nettement  les vergetures https://www.youtube.com/watch?v=4v4iaFAXSaw
  • de traiter des taches pigmentaires (solaires ou masque de grossesse)
  • Donne un coup d’éclat et permet de resserrer les pores
Selon les indications, le traitement est constitué de 1 à 4  séances. L’intervalle entre les séances doit être de 4 semaines au moins. Les résultats sont  évalués 3 mois après la fin du traitement.
Le traitement combine 3 phases ablative thermique et de délivrance de traitement à travers la peau permettant une prise en charge complète. https://www.youtube.com/watch?v=l0nf3ISawH8

  • Le jour de la séance :démaquillage total de la zone à traiter, et éventuellement l’application d’une crème anesthésiante 20 à 60 minutes avant la séance. De plus en particulier lors d’un traitement du visage, vous bénéficierez d’une séance de LED (lumière rouge et Infrarouge) totalement indolore pour minorer les suites interventionnelles.
  • Les suites : Une rougeur, une sensation de chaleur, un gonflement et des micro-croûtes vont apparaître dans les minutes à heures  qui suivent la séance. La durée de ces effets post-traitement varieront selon l’intensité utilisée ; Le gonflement dure généralement deux à trois jours. La rougeur et les micro-croûtes s’estompent en cinq à sept jours, avec une possible desquamation superficielle.

Ces actes lasers sont des actes esthétiques n’ouvrant donc pas droit au remboursement.