Augmentations mammaires

Objectif : Il s’agit d’augmenter le volume du sein pour un résultat naturel par un implant mammaire ou par injection de graisse.

Augmentation mammaire par mise en place de prothèse

Les prothèses en gel de silicone sont le plus employées. Elles existent en de nombreuses formes ( Anatomiques, rondes ) en plusieurs profils ( bas, moyen, haut, extra haut ) en plusieurs textures ( lisses, micro et macro texturées )
Aux décours des consultations préopératoires je ferais une simulation 3D de votre propre corps afin de déterminer le plus exactement possible le type et le volume d’implants qui vous conviendra le mieux.

La mise en place de l’implant se fait soit par voie sous mammaire, soit par voie aréolaire soit par voie axillaire en fonction de votre anatomie et des possibilités techniques individuelles.

L’implant est le plus souvent positionnée derrière le muscle grand pectoral entre les côtes et le muscle.

En pratique

Cette intervention est menée sous anesthésie générale.
Vous rentrez en Clinique soit le soir avant l’intervention, soit le matin de l’intervention et vous pouvez rentrer à votre domicile le lendemain matin.
Les pansements sont petits et imperméables et vous permettent de prendre des douches tout de suite.
Un soutien gorge de maintient sans armatures est à porter jour et nuit les 5 premiers jours puis uniquement le jour les 5 semaines suivantes.
Les activités sportives douces ( natation, randonnées.. ) peuvent être reprises à la 3é semaine après l’intervention et les activités sportives intenses à partir de la 6é semaine après l’intervention.
Les suites opératoires sont régulièrement marquées par des douleurs   qui s’estompent au bout de 1 à 10 jours.

Cette intervention permet des modifications de la silhouette très significative avec un résultat rapide et une satisfaction importante pour les patientes.

Les augmentations mammaires par injections de graisses

Ces actes ont l’avantages d’être permanentes mais nécessitent parfois 2 voir même trois temps successifs en cas d’augmentation importantes de volume. Elles nécessitent la présence de graisse en quantité suffisante chez la patiente ( 500 à 600 ml par séance opératoire ) Elles ne sont donc réalisables que dans certaines conditions anatomiques particulières ( femmes enveloppées, augmentation mammaire modérée, seins souples au préalable.