La gynécomastie chez l’homme

La gynécomastie est un développement des seins chez l’homme, d’un seul ou des 2 côtés et de façon symétrique ou non.
Elle est généralement peu ou pas douloureuse, mais elle peut parfois s’accompagner d’une sensibilité de la poitrine.
Un bilan complet est souvent nécessaire (endocrinien, biologique et radiologique).

Lorsqu’une cause est retrouvée, c’est bien sûr elle qui doit être traitée en priorité. Dans certains cas, un traitement hormonal pourra être prescrit par l’endocrinologue pour réduire la gynécomastie. La chirurgie ne doit être envisagée qu’après un bilan d’origine négatif et un éventuel traitement médical au préalable.
Ce traitement s’adresse particulièrement aux formes gênantes par leur volume ou leur sensibilité, ainsi qu’aux gynécomasties psychologiquement mal tolérées. Chez l’adolescent, il faut attendre environ 2 ans d’évolution avant d’envisager la chirurgie.

  • L’intervention est pratiquée sous anesthésie générale.
  • L’hospitalisation est habituellement de 2 jours.
  • La douleur postopératoire est habituellement minime.
  • Un vêtement compressif (ceinture thoracique) doit être porté en permanence pendant 3 semaines après l’intervention.

Arrêt de travail prescrit habituellement de 2 à 3 semaines. Le sport, les mouvements violents, le port de charges lourdes, sont interdits pendant 6 semaines. Des consultations de contrôle sont nécessaires jusqu’à la stabilisation du résultat, qui ne peut être apprécié qu’au bout de 6 à 12 mois.

La cure de gynécomastie est une intervention prise en charge par la sécurité sociale dans certains cas.