Chirurgie intime : Nymphoplastie

Cette opération consiste à diminuer la taille des petites lèvres quand elle est  source de douleurs pendant les rapports sexuels, de gêne  lors de la pratique de sports ou lors du port de vêtements serrés. Mais elle est surtout responsable de gêne psychologique avec parfois un véritable complexe depuis l’adolescence troublant la vie amoureuse et sexuelle.

Prise en charge par la sécurité sociale, l’intervention est réalisée sous anesthésie générale courte autorisant une sortie le jour même (ambulatoire).

Suites opératoires :
Il peut exister quelques douleurs mais surtout une gêne dans les jours qui suivent l’opération. Un arrêt de travail de quelques jours est conseillé.
Les rapports sexuels ainsi que le sport peuvent être repris un mois après l’intervention. Une grossesse ne doit pas être envisagée dans les 6 mois