Chirurgie esthétique des fesses

Objectif : Il s’agit en général d’augmenter le volume des fesses par un implant fessier ou injection de graisse.

Implant fessier

La voie d’abord est située dans le sillon entre les fesses.

Aux cours des consultations préopératoires je ferai une simulation 3D  pour déterminer le plus exactement possible le type et le volume d’implants les mieux adaptés.
Cette intervention est menée sous anesthésie générale à la Clinique. Vous serez hospitalisé(e) soit le soir avant, soit le matin de l’intervention. Vous pouvez rentrer à votre domicile 2 jours après. Les pansements sont petits et imperméables pour vous permettent de reprendre une vie normale et en particulier de prendre des douches tout de suite.

En cas de positionnement de l’implant dans le muscle ( cas le plus fréquent ) les suites sont marquées par des douleurs assez importantes nécessitant la prise d’antalgiques pendant une quinzaine de jours. La position assise est difficile les 3 premières semaines. Les activités sportives douces ( natation, randonnées.. ) peuvent être reprises à la 3é semaine après l’intervention mais les activités sportives intenses ne peuvent entreprises qu’à partir de la 6é semaine.

Pour conclure, cette intervention permet des modifications de la silhouette très significative avec un résultat rapide et une satisfaction importante

Les augmentations fessières par injection de graisse

Elles ont l’avantages d’être permanentes mais nécessitent parfois 2 voir même trois temps successifs en cas d’augmentation importantes de volume. Elles nécessitent la présence de graisse en quantité suffisante chez la patiente ( 800 à 1000 ml par séance opératoire ) Elles ne sont donc réalisables que dans certaines conditions anatomiques particulières ( femmes enveloppées) Les suites opératoires sont dominées par des douleurs pendant 2 à 3 semaines. Il existe des complications spécifiques importantes aux augmentations volumineuses fessières qui font souvent préférer l’augmentation par implants.

La chirurgie fessière peut également nécessiter des redrapages de la peau des fesses ( » plasties fessières » ) en cas de peau détendue ou de fesses tombantes.